Un mur soutènement gabion calcul pour sécuriser votre habitation

calcul de mur de soutènement en gabion - IMG de garde

Un mur de soutènement gabion est une alternative économique, écologique et surtout sécuritaire pour les clôtures. Facile à mettre en œuvre, cette dernière est tout aussi bien esthétique. Que ce soit pour construire ou pour agrandir un espace, un calcul de mur de soutènement gabion est nécessaire. Cela assure la solidité de la construction pour une qualité optimale.

Les différentes options pour un mur soutènement gabion calcul

Il existe diverses solutions de soutènements gabions.

> Le mur poids en gabions

À cause de sa grande masse, le mur poids contre la poussée des terres. Cette alternative de soutènement gabion permet ainsi de contrepeser la poussée des terres drainées. Cela, avec les charges d’exploitation incluses. La hauteur de ce genre de construction est limitée entre 3 et 3,50 m. Le milieu géotechnique doit être propice et sans surcharge additionnelle.

> Le sol renforcé et le parement en gabions  

Pour un ouvrage de soutènement en gabions au-delà des hauteurs de murs 3 à 3,50 m, on recommande le sol renforcé. Celui-ci s’accompagne de parements en gabions. C’est surtout le cas avec des charges d’exploitations importantes telles que la voie routière. Les avantages d’un le mur de soutènement gabion calcul sont :

  • La flexibilité de l’ouvrage
  • Sa résistance face aux tassements différentiels du sol
  • La répartition équilibrée des contraintes sur le sol de base
  • Le parement en escalier ou la pente de ce dernier
  • Le mur de soutènement gabion calcul doit être effectué pour une pose réussie et pour un ouvrage sécurisé.

Comment effectuer le calcul d’un mur de soutènement gabion ?

Pour une maille en cage d’une dimension de 50*100 mm, la taille minimale des pierres doit être de 60*150 mm.

Article qui pourrait vous plaire :   Conseils pour réussir soi-même la pose de carrelage de salle de bain

> Le calcul des mètres cubes 

La formule de base pour déterminer le volume d’un espace est : Longueur*Largeur*Hauteur. Étant donné que la longueur multipliée par la hauteur donne la surface en m2, le calcul du mètre cube est le suivant : Surface en m2* hauteur.

La construction d’un mur soutènement en gabion

Pour des ouvrages nécessitant un calcul de mur de soutènement gabion de hauteurs considérables, on conseille d’espacer les cages de 10 cm. Au besoin, vous pouvez aller jusqu’à 20 cm à chaque rang. En effet, cela empêche les gabions supérieurs de trop peser sur les panneaux de la face. Ainsi ses derniers ne risquent pas de gauchir sous la pression.

modèle de mur de soutènement en gabion

Comment bâtir un mur de soutènement en gabions ?

Il existe une méthodologie pour fixer les gabions au sol :

  • La tranchée
  • Le remplissage de cette dernière avec le ballast

La tranchée consiste à creuser un fossé d’une profondeur de 10 à 15 % à partir de la hauteur du mur. D’une épaisseur de 10 cm en dessus de la largeur des gabions.

> La quantité des galets au m2 

L’estimation de la quantité des galets et des granulats au m2 selon la granulométrie.

  • 100 kg pour 30 mm à 60 mm
  • 130 kg à 150 kg pour 50 mm à 100 mm
  • 150 kg à 180 kg pour 80 mm à 150 mm
  • 180 kg à 250 kg pour 100 mm à 200 mm

Le calcul des galets au m2

Il s’agit de la quantité nécessaire en fonction de la taille du galet ou encore du gravier. Celui-ci se fait en fonction de la granulométrie:

  • 12/18 de 1m 2 : 50 kg pour 10 m2 : 500 kg pour 20 m2 = 1 tonne
  • 20/30 de 1m 2 : 60 kg pour 10 m2 : 600 kg pour 20 m2 = 1,2 tonne
  • 30/60 de 1m 2 : 100 kg pour 10 m2 : 1 tonne pour 20 m2 = 2 tonnes
Article qui pourrait vous plaire :   Immobilier ancien à Toulouse : comment la crise pose les bases d'une bulle spéculative

Dans les cas classiques, il est possible de prédimensionner le calcul de mur de soutènement gabion. On prend la base à hauteur + 1m, puis on divise le tout par 2. Donc, pour une construction d’une hauteur de 5m, la base est de 3m. Généralement, cette dernière est enterrée de 8 à 12 % de l’ensemble de la hauteur.

Comment réussir une fixation de gabions?   

Que ce soit pour un usage décoratif ou autre, il est important de poser le gabion sur une surface bien plane. Pour que la pose soit bien horizontale, ce dernier doit être fixé sur un sol droit et stable. Cela implique de :

  • Faire un mélange de gravier fin et de sable
  • Ratisser le tout avec un râteau
  • Finir par le tassement du sol
  • Poser un film géotextile

La dernière action permet d’empêcher la prolifération de mauvaises herbes à l’intérieur du mur de soutènement en gabion.

Si un mur en gabion est surtout utilisé pour réaliser un mur de soutènement qui permet de retenir la terre, il a également d’autres usages. Ce dernier sert de clôture de délimitation d’un terrain, de décoration de façade ou encore de mobilier urbain. N’oubliez pas de prendre soin de vos plantes avec le marc de café contre les cochenilles.