Pompe à chaleur : le principe de son fonctionnement

Pompe à chaleur : le principe de son fonctionnement

En hiver, les températures sont rudes et les besoins en chauffage peuvent vite faire augmenter la facture d’électricité. Toutefois, pourquoi ne pas recourir à un dispositif d’appoint comme la pompe à chaleur ? En l’installant dans la maison, vous feriez une économie d’énergie tout en assurant le confort des occupants. Quel est le fonctionnement pompe a chaleur ?

La pompe à chaleur : qu’est-ce que c’est et quels sont ses atouts

La pompe à chaleur est un dispositif innovant qui assure le chauffage d’un logement. C’est un système de chauffage qui se retrouve de plus en plus dans les ménages. Et les raisons de cet engouement sont justifiées, car cet appareil de chauffage s’avère être à la fois économique et écologique. Qui plus est, il offre un large choix de modèles avec à la clé un large panel de ressources. Sa facilité d’installation constitue un autre atout de la pompe à chaleur.

Ce système de chauffage peut être l’idéal pour votre appartement. En fait, la PAC prélève les calories dans l’eau, l’air ou le sol pour les transformer en une source de confort. Ainsi, l’énergie qui est produite est moindre par rapport à celle consommée. Le processus reste le même pour le type de pompe à chaleur pour laquelle vous optez. Seules des particularités subsistent au niveau du système de diffusion et de la ressource naturelle utilisée. Selon les besoins, elle pourra fonctionner seule ou avec un circuit de chauffage central.

Quel est le mode de fonctionnement pompe à chaleur  ?

Quel que soit le type de pompe à chaleur que vous choisissez, son principe de fonctionnement reste le même. C’est-à-dire que les capteurs absorbent les calories libres qui réchauffent ou refroidissent le liquide frigorigène. Ci-après les détails du fonctionnement pompe à chaleur qui se distingue en quatre étapes :

  • La première étape est celle où l’évaporateur puise les calories libres de la source naturelle exploitée. Cela peut être l’air, le sol ou l’eau. Une fois ces calories captées, il les transmet au liquide caloporteur.
  • Dès lors que la source naturelle est transmise au liquide caloporteur, elle change d’état. En effet, cette deuxième étape est primordiale du fait que la calorie libre se transforme en gaz chaud sous l’action du compresseur.
  • Lors de la troisième étape, il retrouve sa forme d’origine, et ce, grâce à la puissance thermique du condenseur. Comme vous pouvez le voir, chaque élément qui constitue la pompe à chaleur a son importance dans la transformation de la calorie libre en énergie.
  • Pour la dernière phase, le détendeur entre en action et va faire baisser la température. C’est alors que la pression du liquide frigorigène diminue et regagne son niveau initial. Après quoi, le processus peut reprendre son cours.
Article qui pourrait vous plaire :   Utiliser le gravier pour son terrain de pétanque

Fonctionnement d’une pompe à chaleur : conditions d’installation et de mise en marche

Si les étapes précédentes évoquent les étapes de fonctionnement pompe a chaleur, quels sont les prérequis pour ce faire ? La pompe à chaleur comprend plusieurs éléments pour fonctionner. Si certains d’entre eux sont à placer en intérieur, d’autres sont à mettre en extérieur. Le module qui capte les calories est à poser en extérieur dans un espace assez grand pour le recevoir. Idem pour son installation extérieure qui nécessite la même taille de surface, voire même plus grand afin de recevoir un ou plusieurs modules. Et ce, afin de diffuser correctement la chaleur.

Indéniablement, ce système de chauffage permet de chauffer de manière gratuite le logement. Toutefois, sa capacité à réchauffer au maximum un logement se voit limitée lors des hivers très rudes. Ce qui implique le recours à un chauffage d’appoint. Ce dernier vous apportera le confort nécessaire pour affronter votre hiver.

Les différents types  de PAC proposées sur le marché

Comme il a été dit, il existe plusieurs types de pompes à chaleur. Le choix dépend des conditions climatiques de votre région et de votre environnement.

La pompe à chaleur air-air

Pour l’heure, la pompe à chaleur air-air est le modèle le plus plébiscité. En effet, il fait à la fois office de chauffage et de climatiseur. Elle est plus connue sous le nom de climatiseur réversible ou multi-split. Elle fonctionne en réchauffant l’air par une unité intérieure.

Article qui pourrait vous plaire :   Aménagement de balcon pour gagner de l’espace, idées et astuces

La pompe à chaleur air-eau

Cette pompe à chaleur est raccordée à un circuit de chauffage central et a la capacité de produire l’eau chaude sanitaire. Elle est aussi appelée pompe à chaleur aérothermique et peut être en monobloc ou en bi-bloc.

La pompe à chaleur sol-eau

Ce dernier type de pompe à chaleur est appelé pompe à chaleur géothermique. Elle a en même temps la capacité de produire de l’eau chaude sanitaire et de chauffer l’intérieur d’une maison. De tous les systèmes de chauffage qui existent, il est le plus coûteux et le plus difficile à installer. En effet, il nécessite au préalable une étude du sol.

Le fonctionnement pompe a chaleur est simple : puiser les calories libres et gratuites pour les transformer en énergie. La PAC est économique et son installation nécessite l’intervention d’un professionnel.

Voir aussi ces articles :

Fabriquer une fontaine sans pompe: techniques et solutions

Les meilleurs trucs à faire avec des pierres dans un jardin