Quelles sont les meilleures façons de fabriquer une jardinière en bois de palette ?

fabriquer une jardinière en bois de palette - IMG de garde

Désirez-vous aménager votre jardin par une jardinière, mais le prix constaté en magasin est trop coûteux ? De nos jours, d’autres solutions plus économiques existent. D’autant plus que les gens cherchent tous les moyens pour préserver notre fragile environnement. En effet, beaucoup d’entre eux se remettent à planter dans leur cour en y installant un petit jardin ou un potager. D’autres essaient de recycler et transformer le plus de matières possibles de pour pouvoir les réutiliser ensuite. Fabriquer une jardinière en bois de palette est une manière très pratique pour recycler et jardiner en même temps.  Alors, pourquoi ne pas en fabriquer une vous-même ?

Cette alternative est à moindre coût grâce à l’utilisation d’une palette en bois détournée. C’est une méthode facile et bénéfique qui offre à votre jardin une prospérité assurée. Pour ce faire, il va falloir avoir à disposition quelques outils et matériaux. Après quoi, vous n’aurez plus qu’à suivre quelques étapes de réalisation.

Bien choisir les palettes à employer

Le bon choix de la palette est en effet très important lorsqu’il s’agit de fabriquer une jardinière en bois de palette. Avant tout, il faut savoir qu’il existe 2 types de palettes : les palettes jetables qui sont très faciles à récupérer, légères et faciles à démonter. Il est important de traiter le bois au préalable afin qu’il s’adapte à l’environnement extérieur.

Puis il y a les palettes consignées qui sont marquées sous la norme EUR PAL. Elles sont assez lourdes et assez difficiles au démontage. Également fastidieuses à récupérer, elles sont considérées comme délicates pour le bricolage. Par contre ces dernières conviennent parfaitement pour la fabrication et peuvent même s’avérer être le choix le plus judicieux pour la fabrication.

Article qui pourrait vous plaire :   Comment assurer des annonces qui proposent des palettes en bois à donner?

Les matériaux et les outils à fournir

Les matériaux et les outils nécessaires dépendent de la forme de jardinière que l’on souhaite réaliser. Mais, en général, vous devez avant tout disposer :

  • D’une palette de récupération
  • De tasseaux
  • Des morceaux de bâches plastiques ou de sacs à poubelle
  • Des roulettes et des clous

Pour les cas particuliers, voici quelques exemples de matériaux souvent utilisés : un feutre géotextile, une vis, des agrafes, du papier de verre, des petits pots de terre cuite, des petits tuyaux serrés, de la lasure, de la peinture, du papier à poncer, etc. Comme pour les matériaux, il y a des outils d’une haute nécessité. Il est ainsi mieux d’avoir une caisse à outils contenant un marteau, un arrache-clou, une équerre, une scie, une perceuse, une agrafeuse ainsi qu’un pied de biche.

On peut aussi avoir besoin d’autres outils utiles tels qu’une visseuse, une scie sauteuse, une pince coupante, un ciseau, un morceau de tuyau de drainage, une ponceuse, etc. Lorsque tout est complet, il faudra penser au type de fleur ou de plante potagère que l’on souhaite y mettre afin de déterminer la jardinière appropriée ainsi que la terre convenable. Puis, commencez la fabrication proprement dite.

une jardinière en bois de palette design

Les étapes pour fabriquer une jardinière en bois de palette

Fabriquer une jardinière en bois de palette nécessite quelques étapes.

– Le démontage du bois en palette

Dans un premier temps, il faut le démonter en se servant d’un marteau arrache clou, cela en faisant très attention pour éviter les fissures. Une fois la palette démontée, procédez à la découpe de toutes les traverses nécessaires avec une scie sauteuse ou à bois aux dimensions de votre de choix.

Article qui pourrait vous plaire :   Les 5 choses à connaître pour avoir un salon style industriel cocooning

– La construction du fond et des côtés latéraux

Dans cette étape, vous allez construire le fond de la jardinière en bois de palette puis visser les deux plots de la palette à l’extrémité des deux planches afin de former les pieds. Prenez ensuite la dernière traverse avant de la fixer aux deux autres à l’aide des tasseaux pour pouvoir fermer le fond.

– La consolidation

Pour consolider le tout, l’usage des tasseaux est nécessaire. Ces derniers seront fixés par la suite verticalement aux quatre angles de la caisse.

– La finition

Pour assurer la résistance et la durabilité de votre jardinière, imperméabilisez le fond avec une bâche ou un sac poubelle en plastique. Il est essentiel de faire des trous dans cette dernière. Cela favorise le drainage de l’eau et évite la stagnation. Placez-là dans le fond avec un fil géotextile sur les quatre côtés. Rajouter une couche de gros graviers pour une meilleure évacuation d’eau peut s’avérer être utile.

Quelques styles de disposition de la jardinière avec la plante qui y convient

Les bois d’une palette standard peuvent être arrangés en amont de manière verticale. Cela permet d’obtenir une jolie jardinière murale bien adaptée aux plantes aromatiques. En outre, ceux qui dérivent d’une palette basique dominent le balcon avec une grande simplicité et une aptitude à empocher quasiment tous types de fleurs.

Pour les variétés de plantes à croissance lente, comme les plantes de rocaille et les plantes grasses, la jardinière en palette peut être disposée verticalement. Avez-vous déja pensé à fabriquer une bibliothèque facilement si vous en aviez la possibilité?