Carrelage en plot: bonne ou mauvaise idée?

carrelage sur plot inconvenients - IMG de garde
3 avril 2022 0 Comments

Le carrelage sur plots très apprécié en ce moment. C’est un système inventif et original récemment employé. Mais évidemment, ce type de carrelage est loin d’être impeccable. Les inconvénients sont multiples, surtout si la pose est défectueuse. Et oui, il ne faut pas se fier aux apparences. Cet article vous dévoile les secrets sinistres et autres inconvénients du carrelage sur plot.

Complications occasionnées par le choix du carrelage

Contrairement à ce que l’on peut supposer, le choix du carrelage est essentiel. Ce n’est pas juste une question de couleur et de goût. Une épaisseur minimale est requise pour la pose du carrelage, soit environ 20 mm. Plus votre carreau sera épais, mieux ce sera. Ne vous laissez pas avoir par la finesse des plaques, leurs délicatesses peuvent être aussi tentantes que leur prix. Le carrelage fin se détériore facilement.

Ce qui n’est pas l’idéal pour votre terrasse d’être détériorée plus tôt que prévu. Cette détermination est due à la pression à laquelle le carrelage est soumis. Il aura tendance à se fragiliser, voir même à se briser carrément. L’inconvénient c’est que le prix du carrelage varie selon son épaisseur. Et ce critère génère des frais supplémentaires. Ce qui nous amène à parler des inconvénients du carrelage sur plot.

Contraintes liées au choix du carrelage

Les dalles de schiste ne sont pas très avantageuses si vous prévoyez une terrasse en plot. La particularité de ce matériel est qu’il est fin. Il est compliqué pour ce type de matériau d’atteindre les 20 mm d’épaisseur nécessaire.

L’utilisation de ce type de matériau est très déconseillée.  Son niveau de dégradation étant généralement plus prononcé que les autres matériaux. Encore un autre exemple de complications qui peuvent survenir. Mais si vous êtes séduit par le schiste, il faudra vous adresser à un vrai professionnel. Ajoutez ces frais dans votre addition.

Article qui pourrait vous plaire :   Comment choisir le claustra intérieur pour l’entrée de votre maison ?

carrelage sur plot inconvenients

Mauvaise résistance au gel et à l’humidité

Le carrelage en plot ne résiste pas autant aux intemporels qu’on ne peut le penser. Oui, les épaisses dalles de pierre ne semblent pas si solides que cela. Les plaintes des propriétaires s’accumulent. La surface des dalles a tendance à s’écailler après un coup de gel. Ce phénomène est surtout courant chez les dalles épaisses de calcaire. Le gel provoque de l’humidité. Cette humidité est malsaine pour le carrelage, mais malheureusement il n’y a rien à faire. Impossible de contrôler le temps qu’il fait.

Ce n’est pas le seul problème de ce genre de carrelage. L’accumulation d’eau sur la paroi des plaques est aussi néfaste que le gel. Elle touche directement le point sensible de la roche. L’eau altère la qualité du matériau en faisant atteinte à la porosité de la roche. Les conséquences sont presque immédiatement visibles. La taille des pores dans la roche calcaire est plus conséquente. La pierre se dégrade alors plus simplement, et les gelées n’arrangent rien.

La préparation du terrain : toute une histoire

Évidemment, il faudra préparer le terrain d’accueil de votre carrelage en plot. Les plots soient correctement ancrés dans le sol. En parlant du sol, vérifiez qu’elle soit prête à accueillir du carrelage assez épais. Compacter le sol en question si nécessaire, surtout en cas de remblai.

Préparez votre portefeuille, ce n’est pas fini

Avoir une belle terrasse, avec ce dispositif, nécessite une grande dextérité. L’installation devra se faire avec précision pour garantir sa stabilité. Un peu compliqué pour le bricoleur en herbe tout de même. Si vous ne voulez pas d’un travail médiocre, adressez-vous auprès de professionnels. Oui, la qualité sera au rendez-vous, mais les frais de main-d’œuvre ne vous rattraperont pas non plus.

Article qui pourrait vous plaire :   Relooker un meuble, les tendances du moment

Accrochez-vous, les dalles risquent de balloter

Ici, le ballottage est généralisé, et ne se limite pas uniquement à deux ou trois dalles. C’est toute la structure qui est menacée. Encore une fois, le choix des dalles intervient. Le matériau utilisé sera décisif. Tout dépendra de la nature de la pierre que vous aurez choisie. La planéité et les normes varient du fait que vos dalles soient :

  • En pierre naturelle
  • Les dalles peuvent être sous forme de carreaux en céramique
  • Il peut aussi s’agir de dalles en béton.

C’est à partir de là que l’on fixe les dimensions et les écarts de planéité. La distance entre les carreaux est encadrée entre 2 et 3 millimètres. Une erreur, et votre terrasse est meurtrie. Il peut s’agir d’une erreur de pose ou de calage d’angles. Ensuite, le carrelage de désaffleure, l’insécurité s’installe et on a tendance à généraliser le ballottement.

Rupture des dalles, un problème d’une autre envergure

La sécurité devient un problème. La rupture des dalles provoque des accidents et peut causer des blessures. Au fil du temps, la roche devient cassante et instable. Pour expliquer ce point de vue, voyons quelques concepts géologiques. Revoyons ce qu’est la composition minérale. Et oui, les éléments qui composent la roche utilisée jouent un rôle déterminant.

Et c’est cette composition qui fait que la roche présente des faiblesses. De plus, l’effort de flexion auquel la roche est soumise n’aide pas.

Ci-dessous un autre article qui pourrait vous intéresser:

Cuisine en carreaux de ciment: comment adopter ce style?