Comment réussir l’entretien d’un pilea peperomioides?

pilea peperomioides entretien - IMG de garde

Le piléa peperomioide est une plante de la famille urticacées, de type succulent. On l’appelle également plante à monnaie chinoise. Souvent utilisée en décoration d’intérieur, elle mesure 30 cm de hauteur. L’entretien de pilea peperomioides nécessite une certaine exigence à cause de sa fragilité et sa sensibilité. Il est de ce fait primordial de connaître les conditions favorables pour optimiser sa croissance. Il est nécessaire de savoir l’endroit le plus adapté où le placer, son arrosage, l’exposition à la lumière, l’engrais à utiliser, les petits soins ainsi que le rempotage.

Entretien de pilea peperomioides: où les placer?  

C’est une plante d’origine chinoise qui s’adapte parfaitement au climat du sud-ouest de la chine, l’été chaud et l’hiver froid. Par contre, il ne résiste pas à une température de moins de 10°C ou sous l’effet direct du soleil.  Pour pouvoir survivre plus longtemps elle doit être rempotée et placée à l’intérieur de la maison.

Le pilea peperomioides se portent mieux dans des pièces humides telles que la cuisine ou la salle de bain. Il faut ainsi choisir un endroit avec une température équilibrée. Ce type de plante exige un rempotage avec des matières capables d’évacuer l’eau après l’arrosage. C’est un critère d’une grande importance dans sa reprise et sa croissance.

Les bons gestes à adopter

Pour un entretien de pilea peperomioides optimal, il faut l’arroser une à deux fois par semaine. A dire vrai, cela dépendra de son état. En période hivernale, on ne l’arrose qu’une fois tous les dix jours. Il faut savoir qu’on doit également le tailler en éliminant les feuilles sèches et jaunies.

Article qui pourrait vous plaire :   Comment fabriquer une table murale rabattable chez soi?

L’engrais, sa croissance et sa maladie

Certes, l’engrais liquide pour plante verte est plus pratique, mais l’engrais spécial plante d’intérieur lui, facilite la croissance au printemps et en été. Ce dernier permet le pilea peperomioides de croître de 40 cm de hauteur au maximum. Sa période de végétation est une fois par mois.

Malheureusement, comme tout être vivant, c’est une plante qui peut être atteinte d’une maladie. La sienne se nomme oïdium, elle est cryptogamique et provoquée par des champignons.

Comment peut-on prévenir ou soigner l’oïdium ?

Avant tout, il faut s’assurer que son pot est capable d’évacuer l’eau stagnante pour empêcher la formation et la prolifération des petits champignons. Dans le cas où la plante est déjà malade, il faut supprimer toutes les parties affectées par la maladie. Poursuivez ainsi avec un traitement par fongicide ou par décoction de prêle ou de purin d’ortie.

Exposition et soins

Par nature, le pilea peperomioides montre des signes au niveau des feuilles s’il y a un problème sur la façon dont on l’arrose. Si les feuilles qui tombent semblent plus nombreuses que d’habitude, alors la source du problème est sûrement l’eau. C’est effectivement un élément qui tient une place très importante dans l’entretien de pilea peperomioides. Il ne doit pas en manquer, mais ne supporte pas non plus quand on lui en met trop.

Même si c’est une plante qui a besoin d’être exposée à la lumière, il faut éviter de la mettre en contact direct avec le soleil. Il est donc préférable de mettre une voile ou un rideau sur la fenêtre afin de tamiser les rayons de soleil. Néanmoins, il nécessite quand même un peu de lumière pour qu’il arrive à fleurir. Ce dernier détail est aussi important que chacune des autres exigences et rien ne doit être négligé pour garder le pilea peperomioides dans sa bonne forme.

Article qui pourrait vous plaire :   Comment choisir la peinture bois extérieur pour sa maison ?

pilea peperomioides en pot

Quelles sont les étapes à suivre pour bouturer le pilea peperomioides ?  

Tout d’abord, on prend des petits bouts de la plante constitués de tiges, de quelques feuilles et de quelques racines. Étant donné qu’il fait beaucoup de rejets, on peut alors effectuer plusieurs boutures régulièrement. Il existe différentes manières d’y procéder. Soit à partir des rejets au pied de la tige, soit à partir d’une feuille ou aussi en bordure de pot.

Au bout de quelques mois, des rejets provenant des bourgeons ou des racines apparaissent. Cependant, on ne devrait pas toucher à la petite pousse avant qu’elle n’atteigne environ 6 cm et ne possède entre 4 à 7 feuilles. Si c’est le cas, il faut la déterrer au plus profond de sa racine et reboucher le trou avec du terreau.

La tâche suivante consiste à placer cette petite pousse dans un verre d’eau jusqu’au moment où l’on doit la replanter. On peut la planter directement, toutefois, elle doit être arrosée assez régulièrement et être exposée à la lumière en permanence.

En résumé, l’entretien d’un pilea peperomioides réussi inclut :

  • Une exposition à la lumière, mais à l’abri du soleil
  • Un arrosage fréquent avec évacuation d’eau assurée

Si vous êtes en pleine recherche de palettes, découvrez sur ce blog, où trouver des palettes gratuites.