La réussite d’un investissement locatif sans apport est importante. Actuellement, le taux d’emprunt est en baisse, c’est donc le moment parfait. Il existe quelques secrets pour être sûr de sa réussite.

L’investissement locatif sans apport

De plus en plus, cet investissement est en grande croissance. En effet, l’apport personnel correspond à un financement important dans la mise en place d’un crédit. Dans le secteur de la location, ce n’est pas la meilleure des solutions.

Les raisons d’un crédit sans apport

Aucune loi n’est écrite en obligeant les acheteurs à présenter un apport personnel. Lors de l’achat d’une résidence principale ou dans le secteur de la location. En moyenne, les banques demandent un apport d’au moins 10 % de l’acquisition pour pouvoir avoir un prêt immobilier.

Lorsque vous achetez sans apport, cela permet de profiter de l’effet levier du crédit. Quand les taux sont bas, vous constituez d’un patrimoine à moindre coût. Vous pouvez de ce fait conserver votre mise de départ en l’investissant sur d’autres supports.

Des supports qui peuvent rapporter comme des parts de SCPI ou dans une assurance-vie. Cela vous donne des revenus supplémentaires via la location de bien et les intérêts produits.

Les raisons d’un crédit sans apport

Toutefois, n’imaginez pas que cet investissement s’autofinance. Ce qui implique que les locations compensent l’intégralité des dépenses et de l’impôt sur le revenu. C’est l’idéal à chercher, mais la réalité est tout autre. Plusieurs prêts existent et sont adéquats pour vous.

Quels prêts choisir ?

Les profils d’investisseurs ont plus de chance d’obtenir un financement pour un investissement sans apport. Puisqu’ils disposent déjà d’un patrimoine qui sert de garantie. Néanmoins, deux options peuvent s’offrir à vous :

  • Le prêt amortissable
  • Le prêt in fine

Le dernier a une difficulté, car vous devez placer 30 % du capital emprunté dans un produit bancaire. Cela équivaut donc à présenter un apport.

Néanmoins, vous avez plus de chance de faire le premier si vous avez un dossier bien ficelé. Vous devez être conscient qu’un crédit sans apport est plus risqué qu’avec. Il existe quelques secrets qui permettent de vous guider vers la réussite de celui-ci.

Les 3 secrets pour la réussite d’un investissement locatif sans apport

Le plus grand secret pour réussir son investissement est le fait de bien travailler son dossier. Pour cela, référez-vous à ces critères qui vont vous guider vers la réussite.

Avoir un profil de gestionnaire sain

Tout d’abord, vous devez présenter des comptes bancaires irréprochables. Ces comptes doivent être tirés de ces trois derniers mois. Si vous avez eu des découverts ou des incidents de paiement, reportez votre projet, en essayant pendant 3 mois de ne faire aucun accident.

De plus, montrez que vous épargnez chaque mois. Cela va rassurer les banques sur votre comportement. Vous devez être en capacité de faire face aux imprévus ou aux échéances régulières.

Transformez-vous en véritable gestionnaire professionnel, qui ne présente aucun problème. Certaines finances remontent sur plusieurs mois, vos énumérations jusqu’à 6 mois. Il faut donc qu’ils soient tous neutres.

Choisir le meilleur bien immobilier

Choisir le meilleur bien immobilier

Un des facteurs essentiels est le taux d’occupation du logement. Vous sélectionnez un qui doit se situer en zone de tension locative. Choisissez une superficie adaptée aux règles du marché locatif.

Déterminez l’emplacement de votre bien qui doit être dans des villes réputées. Ces villes doivent être connues pour plusieurs critères :

  • La capacité à l’emploi
  • La densité de la population
  • La qualité de vie

Néanmoins, les plus prisées sont celles où le prix est le plus élevé, ce qui nuit à la rentabilité du projet. Après la ville, recentrez vos recherches dans les quartiers pour enfin finir dans la rue.

Votre bien doit être adapté à ceux que vous voulez cibler. Si vous ciblez les étudiants, une superficie petite ou une colocation est ainsi un habitat plus grand. Une famille, jetez votre importance sur un appartement ou une maison avec deux chambres.

Choisir sa fiscalité

Dans le dossier, rien ne doit être laissé au hasard, si vous souhaitez réussir dans votre projet. La fiscalité est le levier essentiel qui rassure les banques. Il dépendra du type de location que vous avez :

  • Location sans statut
  • Loueur en meublé professionnel (LMP)
  • Loueur en meublé non professionnel (LMNP)

Cela déterminera le régime d’imposition.

Soit le régime micro avec une location non meublée d’un abattement de 30 % ou une location meublée d’un abattement de 50 %. Soit le régime réel qui présente un avantage, le fait de déduire certaines charges dans un habitat non meublé.

Ou l’intégralité des charges quand le logement est meublé. Cet avantage se cumule avec les pratiques des amortissements en LMNP et LMP. L’optimisation de votre fiscalité permet de diminuer votre imposition, de ce fait vos charges. De plus, cela crée un sentiment de confiance entre vous et les banques.

Vous connaissez à présent tous les éléments principaux et les secrets de réussite d’un investissement locatif sans apport.

Explore More

Comment faire une bonne estimation d’un bien immobilier à Neuchâtel ? 

faire une bonne estimation d’un bien immobilier
25 juillet 2022 0 Comments 0 tags

Vous habitez à Neuchâtel et vous souhaitez réaliser l’estimation de votre bien immobilier ? Vous aimeriez avoir une idée de la valeur réelle de votre appartement au bord du lac de

Minimiser la taxe plus value sur résidence principale, comment faire

Minimiser la taxe plus value sur résidence principale
25 juillet 2022 0 Comments 0 tags

Il existe différentes astuces pour minimiser la taxe de plue-value et payer moins d’impôts  sur une résidence principale. En voici quelques-unes. Qu’est-ce que la plue-value immobilière ? La taxe plue-value de

Comment ne pas payer de plus value sur résidence secondaire

ne pas payer de plus value sur résidence secondaire
5 juillet 2022 0 Comments 0 tags

Vous souhaitez vendre votre résidence secondaire, mais vous ne savez pas réellement comment vous y prendre, ou manquez simplement d’informations ? Il est important de savoir dans quoi vous allez